Média

Les «cahiers de doléances», ces grands oubliés du Grand débat

Deux ans après le début de la séquence post-Gilets jaunes, le 15 janvier 2019, une association demande que le gouvernement tienne sa promesse de « restituer aux Français ce qu’ils ont dit ».

Quelque 800 000 pages de comptes-rendus du Grand débat national, lancé par Emmanuel Macron, dorment dans les archives départementales. Elles devraient être numérisées afin d’être exploitées par les chercheurs en sciences sociales. L’ancien ambassadeur Didier Le Bret, engagé sur ce dossier, y voit aussi la possibilité d’y trouver un programme pour la gauche en 2022.

Un article de  

Partager l'info

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

À lire également

Merci !

Votre doléance a été transmise à notre équipe.

Signez la pétition sur

Soutenez notre action

Signez la pétition sur